La Bourgogne aime les gros fumiers !

  Musik | Video | Fumiers | Dico | All Stars | Shop | Partenaires | Contact



dictionnaire bourguignon La bourgogne c'est chaud.. Les vrais le savent...

Si tu veux éviter de te faire couper betement, mieux vaut connaitre quelques codes... A cet effet, voici donc le ...dictionnaire bourguignon

:: ban : chant à base de la-la-la-la-lala-lala-lair..lalala-lalala.. Permet une très bonne digestion en fin de repas. Souvent ça sent le saucisson après...test ça poupée
:: beugner : abimer. "Wouaille, j'me suis fait beugner l'capot d'la R11!"
:: beuillon : n.m. idiot "Quel beuillon celui-la !" syn. beusenot, bou-bourse dans le chnord
:: beusenot : cf beuillon
:: beuter/beutiot : caractéristique ultime du Bourgui-made. Au baby, au foot, le beutiot frappe comme une mule, court tout droit, ne connaît ni la feinte ni le crochet. Dans le bus Transco qui le mène au collège, il arrache ses camarades - plus petits que lui - de leur "siège de derrière" (Clos de Pouilly/Roupnel reprezent). He's the man, he keeps it real. (C-Real a.k.a Ol Dirty Bourgui)
:: bouffarde : syn. cunilingus. On en reprend rarement deux fois...
:: bourguignoul : personne qui vit en Bourgogne sans en être originaire et qui au final connaît bien mieux la Bourgogne que tous tes culsterreux de voisins réunis (Abd-ul Malik Ben bar Samir Gharbi)
:: buse/busard : Se dit d'un individu pas très malin, pour pas dire complètement con. Se dit aussi de soi même lorsque l'on excelle pas dans une discipline. ex :"Gard' moi le là c'teu gros busard, même pas foutu de démonter son carbu de 12" / "Ouaille j'suis trop une buse en maths j'vais encore me taper une bâche"
:: c'te : article fourre-tout remplaçant ce, cet, cette. Ex: "Wouaille c'te honte"!
:: cametar' : se dit de tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un camion ou une camionette. NB : Tout ce qui se fait entre deux cametars reste de nature suspecte, comme par exemple faire une sieste entre deux cametars sur une aire d'autoroute (Cf. Don D'Organ).
:: canonner : boire des canons. Activité favorite du traignat (cf plus bas)
:: casque : nom masculin désignant le gland. D'où l'expression "se faire rayer le casque" : se faire sucer par une shampouineuse désabusée ou handicapée (cf bisous bisous)
:: chabler : sur un terrain de foot, quand il a la balle, le beutiot beute, mais quand il la perd, il n'aime pas ça, il chable. Pour garder la balle à Montigny-sur-Aube contre l'équipe locale, il faut s'entraîner au saut à la corde ou tripler le protège-tibia. A défaut, connaître un bon orthopédiste (C-Real a.k.a Ol Dirty Bourgui)
:: charrette : Moyen de transport le plus utilisé dans la région. Peut être utilisée également dans le but de faire comprendre à un joueur de foot qu'il est assez lent sur le terrain. (enlève la charrette vieux ::)
:: cheurter : s'assoir. Ex : "Tiens cheurt'toi là gros souillon !"
:: chiche : nom féminin désignant une frappe surpuissante au football. syn : pétron
:: chtrak : un type louche, une sorte de "voleur de poule", par extension c'est un type habillé négligemment.
:: cul-terreux : n.m. surnom donné aux gens de la Saône-et-Loire
:: draler : passer son temps à trainer dans les rues, pmu à la recherche d'un dernier verre.
:: drouille : la colique, la courante... ex : waïïï ! j'sais pas ce qui m'arrive depuis ce matin j'me tape une de ces drouilles, i'd'vait pas être bien frais le pinard d'hier soir...
:: dégnaper : "ouais gros qu'est ce t'as encore foutu avec le canapé, y a le bout qu'est tout dégnapé !". Abimé, arraché, déchiré.. pas évident à traduire. Mais clairement dégnaper un truc peut déboucher sur de l'embrouille et de l'avoine.
:: esquinter : abimer. Mise en situation : lieu : opéra night / podium central. Contexte : la plus bonne de la soirée danse pour vous (on est en bourgogne, tout est relatif). Vous : "Faut qu'elle arrête de me chauffer ou je vais l'esquinter ce soir".
:: eul' : article défini précédant tout nom de famille dont le porteur est masculin avec des couilles. Le Bourgui n'appellera JAMAIS un pote par son prénom, de peur de passer pour une fiotte parisienne. ex: Jérôme Morizot deviendra "eul'Morizot", ce qui est un peu chiant, vu que la moitié de la population bourguignonne s'appelle Morizot (C-Real a.k.a Ol Dirty Bourgui)
:: fumier (gros) : terme affectif utilisé pour flatter un ami obèse le plus souvent, ex: "Wouaille gard'e moi c'te gros fumier là l'bide qu'il a ! Les gros fumiers sont bourguignons et fiers de l'être !
:: galopin : n.m. verre à vin. Si une locale vous presse de lui remplir le galopin, ça marche aussi.
:: gambiller : boiter, ne plus marcher droit. Généralement c'est ce qui arrive quand on sort bien "leutré" de l'opéra night et qu'on insiste quand même pour conduire et avoir l'accident de voiture qui va bien avec.
:: gaugé : mouillé Ex: "Wouaille ct'e pluie ! Chui gaugé ! "
:: gerber : Ex : "Ouais gros ramier, gerbe moi voir c'te caysse là". Comprendre descendre d'un niveau un objet contenant le plus souvent un liquide à base de raisins.
:: ghb : Produit stupéfiant facilitant le viol. En vente libre dans tous les bons tabacs de l'Yonne.
:: goné : fagoté, habillé. Ex : "Gad'moi donc comme t'es gonée !"
:: gueudé : adj. rassasié. Ex : "Wouaille chui geudé, il est ou votre tapis ?"
:: guinz : (se prononce guine'ce) nf. branlette. Ex : "Arrête de te guinzer sur moi gros souillon"
:: j'vais l'y mettre mon gros + nom de famille : ex : J'vais l'y mettre mon gros Durand = je vais essayer de la baiser mais en lui parlant comme ça c'est pas gagné, sauf au Paradoxe à la sortie des toilettes des dames vers 4h du matin
:: jarter : renverser (cf gerber), éliminer.
:: la Bourgogne aux escargots : La France aux Français c'etait un peu raciste quand meme...
:: leutré : dans un sale état. Le plus souvent le taux d'alcoolémie est en jeu.
:: louffer : lâcher une perle.
:: meule : Normalement une meule sert à aiguiser un vieux secatoss rouillé. Meuler, le verbe indique quant à lui qu'on se pelle les couilles.
:: moi je crois bien / moi je crois mal : Expression utilisée pour marquer son approbation ou le contraire. Ex : "Wouaille c'te vieux pot.. c'est un Leovinci ! Wouaille bah moi je crois mal c'est un ninja ! Bah moi je crois bien, j'ai le même !"
:: naillé : syn gaugé
:: peau : écoulements bucaux. Par ex l'expression "j'ai posé une peau sur votre tapis" indique qu'il faudra penser à changer de tapis... (tongui )
:: poupon : negro, cousin. ex: ça va poupon ? se dirait plutot wesh cousin ailleurs. (tongui)
:: poupée : Le pendant feminin de poupon. Tombé en désuétude suite à son utilisation par Bernard Menez, le terme effectue un retour fracassant dans la région. Cf myspace et le morceau "oh oui poupée" .. tu vas prendre une pétée..; etc..
:: prénom+ton : insulte, sobriquet. ex: neyrouton = petite fiotte au pénis atrophié
:: ptiot ou chtiot : garnement, bambin
:: pétée : (j'y ai mis une pétée à la maman) : j'ai bien bourriné ma femme hier quand je suis rentré ivre mort du PMU. (J.MI le Pompiste)
:: pétéfessaille : donne-moi ton cul maman en créole bourguignon
:: queuter : manquer. Ex : "Ouais grosse (en parlant à votre mère), j'ai complètement queuté mon brevet".
:: quéqué : idiot, imbécile. Ex : "t'as pas fini de faire le quéqué avec ta soeur". Il est intéressant de noter qu'ici le sens n'est pas le même que dans le sud ou "faire le quéqué" signifie plus "faire le beau, le malin".
:: r : utilisé à la place de "à nouveau" ou "encore" exemple : On ne dit pas: veux tu à nouveau du boeuf bourguignon mais "t'en rveux" ou t'en as ru (en avoir à nouveau) en gros on mange toujours le e de re.
:: rabasse : Une vieille averse, soudaine. Du coup comme t'étais pas préparé, tu seras bien naillé et t'auras le pantalon tout gaugé.
:: ramier : A l'origine le terme ramier désigne le plus grand pigeon européen. En Bourgogne, il est utilisé principalement pour décrire une grosse feignasse..; "Gard moi ct'e gros ramierrrrrrr !!!"
:: roncher : limer (nord de la côte d'or). Ex :"Hier soir j'étais à Messigny-les-Ventoux et j'lai bien ronché la Michelle, j'lui ai bien mis ma k***!"
:: sagouin : goret, cochon ou souillon... Un mec sale, que vous evitez avec soin...
:: shampouineuse : nom féminin désignant une femme qui aime sucer des sexes
:: souillon : une personne de sexe masculin à l'hygiène plus que limite. La femme qui partage son toit l'accueillera souvent avec un "Ou qu'c'est qu't'es encore aller te fourrer gros souillon".
:: sécateur : (se prononce également secatoss) objet tranchant utilisé dans les affrontements entre gangs rivaux
:: talé : abimé, blessé. Ex :"Elles sont toutes les talées les framboises / Wouaille le gros il s'est tout talé le coude en faisant le beuillon sur sa brêle"
:: tisane : une vieille dérouillée. Si qq'un vous annonce qu'il va vous mettre une tisane, songez à remonter sur votre vieille brele..
:: ton+prenom : ex: tondédé, signe d'affection
:: treiniaud : (traignat aussi). Personne qui traine et ne fait rien de bien.
:: treu : pour faire la treu c'est très simple. Prenez 2 amis alcooliques. Faites les boire quelque peu (4 bouteilles d'aligoté par ex). Ouvrez la porte de votre 205. Prenez maintenant la direction de l'opera night sans prendre garde aux feux et aux limitations de vitesse. Commandez 3 vodkas redbull au poteau recouvert d'une jupe. Vous etes maintenant déchirés. La treu peut donc commencer...
:: treuffe : n.f. pomme de terre
:: trimard : terme qualifiant une personne qui trime (galérer). On remarque 2 types de trimard : le trimard ponctuel (ça arrive à tout le monde de galérer) et le trimard de base (perdu d’avance, à éviter en soirée).
:: tripé : syn gaugé
:: tu disais pas ça quand tu l'avais dans la bouche : Expression à utiliser dans des moments chauds où vous avez été agréssé verbalement et que vous n'avez absolument rien à répondre...(tongui)
:: vieux, vieille : adjectif obligatoire devant chaque nom. Ex: "Wouaille c'te vieille meule ! Wouaille c'te vieux dérapage ! (cf tondédé)". Nb : En bourgogne tout est vieux parce qu'on à pas les moyens d'avoir les trucs Wouaille-tech.
:: vigne : Source de revenus essentielle (unique ?) du coin. Si un local vous annonce qu'il a des vignes en bourgogne avec un ton rappelant celui de Depardieu à la belle époque, il veut simplement vous indiquer qu'il pese plus que votre merco.
:: vindieu : La bourgogne résumée en un mot
:: vrai : se place devant certains mots pour accentuer sa force, il remplace "très", exemple : "vindieu, j'ai vrai faim" ou lorsque l'on est en désacord avec une personne, la dicussion peut se solder par un "vrai pas" et puis basta...
:: wistiti : n.m Sandwich local fourre-tout. On en prend rarement 2 (souvent parce qu'on est malade après le premier). Spécificité locale importante : il n'est pas rare de trouver des écrous, clous ou autre matériels de chantier à l'intérieur. Pense donc par prévention à ramener de la colle à dents.
:: wouaille : interjection bourguignonne permettant à l'énonciateur d'exprimer une émotion spontanée (joie, colère, surprise, tristesse, admiration, douleur, etc.)
:: y : le y est vital en bourgogne. Pas une phrase sans y. Ex :J'y fais, je t'y dis, t'y veux ? Des noms qui n'avaient rien demander également : caisse se prononce caiysse par ex.
:: zaggué : adj. rempli. Ex: "Hier à l'opéra (night), y avait un d'ces mondes, c'était zaggué de partout".